ZYDELIG
Idelalisib

version PDF

Condition

La prescription de ce médicament est réservée aux spécialistes en hématologie ou aux médecins compétents en maladie du sang. L'idélalisib est disponible dans les pharmacies hospitalières, en rétrocessions

Presentation

Deux dosages sont disponibles :
- 100 mg, comprimé pelliculé, orange, ovale, portant la mention « GSI » sur une face et « 100 » sur l’autre face. Flacons de 60 comprimés.
- 150 mg, comprimé pelliculé, rose, ovale, portant la mention « GSI » sur une face et « 150 » sur l’autre face. Flacons de 60 comprimés.
A conserver dans l'emballage extérieur d'origine à température ambiante

Posologie

Avant toute initiation de traitement, il est nécessaire de :
- réaliser un bilan hépatique (ASAT, ALAT, bilirubine)
La posologie recommandée d'idélalisib est de 150 mg, 2 fois par jour. La posologie peut être adaptée selon la tolérance au traitement.
Le traitement doit être poursuivi jusqu’à progression de la maladie ou apparition d’une toxicité inacceptable.
Les comprimés sont à avaler entiers, sans être écrasés, ni croqués, ni mâchés et sont à prendre au cours ou en dehors des repas.
En cas d'oubli d'une prise :
- Si l’oubli date de moins de 6 heures, le patient doit prendre la dose oubliée dès que possible et poursuivre le traitement selon le schéma posologique habituel.
- Si l’oubli date de plus de 6 heures, ne pas prendre la dose oubliée mais simplement poursuivre le traitement selon le schéma posologique habituel.
Une surveillance renforcée des effets indésirables est recommandée chez les patients présentant une insuffisance hépatique sévère. Aucune adaptation posologique n’est nécessaire chez les patients présentant une insuffisance rénale (quel que soit le stade).

Interaction

Ce médicament peut interagir avec d'autres molécules. N'oubliez pas de donner la liste complète des médicaments, même ceux vendus sans ordonnance à votre médecin. Ne prenez aucun nouveau médicament sans l'accord du médecin.

Effet Secondaires

Effet Indesirable

Prevention

Conduite à tenir

Eruption cutanée, démangeaisons Utilisez un savon doux et un agent hydratant. Evitez les expositions au soleil En cas de symptômes persistants, prévenir le médecin prescripteur.
Diarrhée Evitez le café, les boissons glacées, le lait, les fruits et légumes crus, les céréales, le pain complet et l'alcool. Boire au moins 2 litres par jour (eau, thé, tisanes, bouillons, boissons gazeuses) et privilégiez les féculents (riz, pâtes…), les carottes, bananes. En cas de persistance, prévenir le médecin pour la mise en place d'un traitement.
Anémie, neutropénie, thrombopénie Une NFS incluant le dosage des plaquettes doit être réalisée toutes les 2 semaines pendant les 3 premiers mois de traitement puis tous les mois par la suite, ou quand cela est cliniquement indiqué. Une adaptation du traitement (réduction posologique voire arrêt temporaire) en fonction des résultats est à discuter avec l'oncologue.
Perturbation du bilan hépatique (ASAT, ALAT, bilirubine et phosphatase alcaline) Un bilan de la fonction hépatique doit être réalisé avant l'initiation du traitement puis périodiquement quand cela est cliniquement indiqué. Contactez le médecin en cas de troubles biologiques persistants.
Affection pulmonaire Prévenir votre médecin en cas de dyspnée, toux, fièvre Des examens approfondis doivent être pratiqués afin de rechercher un affection pulmonaire.
Augmentation des triglycérides Réaliser un bilan lipidique régulièrement.

Conseil Prise

- Les comprimés doivent être avalés entiers avec de l'eau, sans être écrasés, ni croqués, ni mâchés. Ils sont à prendre au cours ou en dehors des repas.

Conseil

- En cas d'oubli d'une prise :
- Si l’oubli date de moins de 6 heures, le patient doit prendre la dose oubliée dès que possible et poursuivre le traitement selon le schéma posologique habituel.
- Si l’oubli date de plus de 6 heures, ne pas prendre la dose oubliée mais simplement poursuivre le traitement selon le schéma posologique habituel.

- Ne jamais arrêter le traitement ou modifier le rythme d'administration sans avis du médecin prescripteur.

- Ne pas prendre ZYDELIG en cas de grossesse et d'allaitement. Pour les femmes en âge de procréer, une méthode de contraception efficace doit être utilisée pendant le traitement et jusqu'à 1 mois après l’arrêt du traitement.

- Ne pas consommer de préparations (tisanes, infusions…) à base de millepertuis pendant le traitement.

- Se laver soigneusement les mains avant et après chaque manipulation des gélules.

- Ne pas laisser à la portée des enfants.

- Ne pas jeter les emballages ni les gélules à la poubelle. Les rapporter au pharmacien

- En cas de contamination des vêtements ou des draps (vomissures…), les laver immédiatement et séparément, en machine, à température élevée (60-90°C).

Contact

Contactez rapidement le médecin en cas de :

- signes infectieux (fièvres, toux, frissons

- troubles repsiratoire, dyspnée, toux, fièvre