LYNPARZA
Olaparib

version PDF

Condition

La prescription de ce médicament est réservée aux spécialistes en oncologie ou aux médecins compétents en cancérologie. L'olaparib est disponible dans les pharmacies hospitalières, en rétrocessions.

Presentation

Un dosage est disponible :
- 50 mg, gélule blanche, opaque, portant l'inscription « OLAPARIB 50 mg ».
Boîte de 448 gélules (4 flacons de 112 gélules).
A conserver dans l'emballage extérieur d'origine à une température ne dépassant pas 30°C

Posologie

Avant toute initiation de traitement, il est nécessaire de :
• rechercher votre statut mutationnel. Les patientes doivent avoir une confirmation de mutation (germinale ou somatique) du gène de prédisposition au cancer du sein (BRCA) pour pouvoir initier le traitement.
• Si vous n’êtes pas ménopausée, réaliser un test de grossesse ET assurez-vous de la mise en place d’une contraception efficace pendant toute la durée du traitement. Pendant le traitement, si vous pensez être enceinte, parlez-en immédiatement à votre médecin et faites réaliser un test de grossesse.
Le traitement doit être débuté au plus tard 8 semaines après la fin de la chimiothérapie à base de platine et poursuivi jusqu’à apparition d’une toxicité ou progression de la maladie.
La posologie recommandée d'olaparib est de 400 mg (8 gélules), 2 fois par jour, soit une dose quotidienne TOTALE de 800 mg.
La posologie peut être adaptée selon la tolérance du traitement en ne dépassant pas 800 mg par jour.
En cas d'oubli d'une prise, prendre la prise suivante à l'heure habituelle sans doubler la dose.
Compte tenu de l'effet de la nourriture sur l'absorption de l'olaparib, LYNPARZA® doit être pris au moins une heure après la prise de nourriture et s'abstenir de manger pendant de préférence au moins les 2 heures suivantes. Les gélules doivent être avalées entières avec de l'eau, sans être ouvertes, cassées, ni mâchées.
En l'absence d'étude, l'administration d'olaparib n'est pas recommandée chez les patientes présentant une insuffisance rénale modérée à sévère et/ou une insuffisance hépatique.

Interaction

Ce médicament peut interagir avec d'autres molécules. N'oubliez pas de donner la liste complète des médicaments, même ceux vendus sans ordonnance à votre médecin. Ne prenez aucun nouveau médicament sans l'accord du médecin.

Effet Secondaires

Effet Indesirable

Prevention

Conduite à tenir

Diminution des globules blancs Limitez les contacts avec les personnes malades. Lavez vous souvent les mains.Désinfectez soigneusement toute plaie. Faire pratiquer les bilans sanguins prescrits par votre médecin. Prenez votre température avant chaque prise. Contactez le médecin en cas de signes infectieux : fièvre supérieur à 38°C, frissons ou sueurs, toux, brûlures urinaires. Faire pratiquer les bilans sanguins prescrits par votre médecin.
Diminution des plaquettes Utilisez une brosse à dent souple. Evitez les anti-inflammatoires : aspirine, ibuprofène … En cas de saignement important, contactez le médecin prescripteur.
Nausées et vomissements Boire entre les repas. Evitez les aliments fris, gras ou épicés. Mangez lentement. Faites plusieurs petits repas légers. En cas de vomissements, rincez-vous la bouche à l'eau froide et attendez 1 à 2 heures avant de manger. En cas de symptômes persistants prévenir le médecin pour la mise en place d'un traitement symptomatique.
Diarrhée Evitez le café, les boissons glacées, le lait, les fruits et légumes crus, les céréales, le pain complet et l'alcool. Boire au moins 2 litres par jour (eau, thé, tisanes, bouillons, boissons gazeuses) et privilégiez les féculents (riz, pâtes…), les carottes, bananes. En cas de persistance, prévenir le médecin pour la mise en place d'un traitement.
Perte d'appétit, perte de goût Mangez les aliments que vous aimez et essayez de prendre régulièrement des petits repas. En cas de perte de poids, prévenez le médecin
Fatigue Reposez-vous souvent. Des exercices légers (marche) peuvent être utiles. Prudence en cas de conduite de véhicules.
Céphalées, étourdissement Informer les patients du risque de somnolence et d'affaiblissement des capacités mentales et physique. Attention à l'effet conjoint avec l'alcool. Eviter les médicaments pouvant provoquer étourdissements ou confusion.
Affection pulmonaire Prévenir votre médecin en cas de dyspnée, toux, fièvre Des examens approfondis doivent être pratiqués afin de rechercher un affection pulmonaire.
Stomatite Evitez les aliments épicés, chauds et acides. Brossage des dents avec une brosse très souple, en evitant les dentifrice mentholés Bains de bouche au bicarbonate de sodium, traitements de la douleur et d'éventuelles surinfections.
En cas de gêne alimentaire importante, contactez votre médecin.

Conseil Prise

Les gélules doivent être avalées entières avec de l'eau sans être ouvertes, cassées, ni mâchées.
Prendre LYNPARZA 1 heure après la prise de nourriture et s'abstenir de manger pendant au moins 2 heures.

Conseil

- En cas d'oubli d'une prise, prendre la prise suivante à l'heure habituelle sans doubler la dose.

- Ne jamais arrêter le traitement ou modifier le rythme d'administration sans avis du médecin prescripteur.

- Ne pas prendre LYNPARZA en cas de grossesse et d'allaitement. Pour les femmes en âge de procréer, une méthode de contraception efficace doit être utilisée pendant le traitement et jusqu'à 1 mois après la dernière prise.

- Ne pas consommer de pamplemousse ou de jus de pamplemousse, ni de millepertuis (tisane, gélules, etc) pendant le traitement.

- Se laver soigneusement les mains avant et après chaque manipulation des gélules

- Ne pas laisser à la portée des enfants

- Ne pas jeter les emballages ni les comprimés à la poubelle. Les rapporter au pharmacien

- En cas de contamination des vêtements ou des draps (vomissures…), les laver immédiatement et séparément, en machine, à température élevée (60-90°C).

Contact

Contactez rapidement le médecin en cas de :

- signes infectieux (fièvres, toux, frissons

- troubles repsiratoire, dyspnée, toux, fièvre